Pour avoir un bébé, ça prend…

Ce matin, dans La Presse+, un dossier, « Prêts pour le grand jour? », s’adresse aux futurs parents.  Plusieurs informations intéressantes s’y retrouvent… Au fait, qu’est-ce qui est essentiel pour vivre avec son nouveau bébé au quotidien…?

À la naissance, bébé aura passé environ 40 semaines dans le ventre de sa maman et pourtant, son développement se poursuivra en dehors de l’utérus.  Les neurosciences nous permettent maintenant de mieux comprendre ce qui se passe dans la tête du bébé.  Contrairement à plusieurs autres petits mammifères, le cerveau du bébé humain est très immature à sa naissance.  Plusieurs mois, voire plusieurs années de toutes sortes d’expériences de la vie de tous les jours, seront nécessaires à l’atteinte de la maturation des nombreuses fonctions et structures de son cerveau.  Il devient logique de considérer le nouveau-né comme « prématuré » la première année de sa vie hors du ventre de sa maman, plus particulièrement les 3 premiers mois, ce qu’on nomme le « quatrième trimestre ».  En atterrissant dans notre monde, bébé découvre l’inconnu avec du connu, sa maman.  Tout en étant vulnérable, bébé est aussi très compétent pour alerter sa maman et son papa quand il est en détresse.  Les réponses à sa détresse contribuent à créer un lien d’attachement entre bébé et sa maman d’abord, puis avec son papa.  Bébé a donc besoin de la proximité de sa maman et de son papa – sa survie en dépend.  Le portage est souvent très apprécié: les mains de maman papa sont libres, bébé est collé, blotti contre sa maman ou son papa, à hauteur des adultes, il fait partie de la vie, il reçoit toutes sortes de stimuli permettant aux neurones de son cerveau de se connecter ensemble. Cette proximité le rassure, le sécurise et elle devient un tremplin pour l’exploration de son environnement – son développement global est favorisé. Les neurosciences nous permettent aussi de comprendre que faire ses nuits, endormir un bébé, prendre des habitudes, oui, c’est possible… plus tard dans la vie de l’enfant, quand son cerveau aura atteint la maturité nécessaire.

Mettre un enfant au monde, c’est incommensurable…  être parent d’un enfant, c’est tout aussi incommensurable, avec son lot d’incertitudes, de doutes, de questionnements… et c’est très bien ainsi car maman papa s’informent.  Dans notre monde branché, les parents se retrouvent parfois (souvent?) devant une surabondance d’informations qui très souvent brouille leur « p’tite voix  en dedans», leur « voix attachement ».  C’est alors la responsabilité des intervenants consultés de répondre aux questions des parents avec des résultats probants et de les aider, parfois, à faire du ménage dans ce qui est dit et publié. Riches de ces connaissances, avec leur « voix attachement », maman papa sont compétents pour répondre ensemble aux besoins de leur bébé.

Pour avoir un bébé, qu’est-ce que ça prend…? Ça prend un bébé (avec son tempérament, ses forces, ses défis, avec tout ce qui en fait qui il est), une maman qui nourrit bébé…  un papa qui « nourrit » maman, des grands-parents qui « nourrissent » papa et sa nouvelle famille.  La nourriture dont il est question ici, c’est une nourriture d’amour et de santé.  Cette nouvelle famille a aussi besoin du soutien de nous tous, les gens de leur village, un soutien basé sur la reconnaissance des compétences de chacun, bébé maman papa, un soutien qui valorise la « voix attachement » de maman papa.

Scan0002.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.