Respect et admiration

Ce matin, dans La Presse+, un article d’Isabelle Audet, « Arthur, 9 ans, surdoué et différent« .  Cet article m’interpelle beaucoup autant comme infirmière qu’en tant que maman…

« Il était différent des autres », résume sa mère, Roxanne Masse.

Les parents d’Arthur allaient découvrir jusqu’à quel point cette différence était marquée quelques années plus tard, lors de l’arrivée à l’école primaire. « Ç’a été le bordel total. Il dérangeait, il ne suivait pas du tout ce que l’enseignante disait, il n’avait aucun ami parce qu’il essayait d’attirer l’attention de la mauvaise façon, il pleurait beaucoup, faisait des crises d’angoisse… il a fait comme une dépression », raconte la mère de trois enfants.

Le bébé, le jeune enfant, s’exprime par le non-verbal avec des comportements, des mimiques, des gestes. À mesure qu’il grandit, la parole prend de plus en plus de place. Autour de 7 ans, s’installe la raison. L’expression de ce qu’il ressent avec des mots, il l’apprendra au cours de sa vie avec ceux qui l’entourent…

Le jeune enfant présente plusieurs comportements… et ceux-ci sont interprétés par les adultes autour de lui.  Si l’enfant sourit, se blottit, touche doucement, regarde tendrement, tète calmement, ces comportements reçoivent généralement « une bonne note » des adultes… Par contre, quand l’enfant pleure, fait une crise, bouge tout le temps, court partout, mord, frappe, grafigne, ces comportements dérangent et ils sont généralement interprétés comme négatifs par les adultes.  Plusieurs options sont possibles… par contre, plus on essaie de faire taire ces comportements, plus on essaie de les balayer sous le tapis, plus ils s’amplifient, plus ils persistent…   L’idéal, c’est quand maman papa peuvent prendre le temps pour s’arrêter, pour analyser le comportement de leur enfant en se mettant dans ses souliers à lui/à elle. Maman papa peuvent aussi laisser parler leur cœur, cette « petite voix attachement » qu’ils ont en eux et qui les met très souvent sur une « bonne piste ».  Au besoin, maman papa se font aider par des gens de leur village.

Chacun de nous fait partie d’un village, que ce soit comme tante, grand-papa, amie, professionnel, bénévole. Comment aider…?  Avez-vous observé que nous avons tous deux oreilles et une seule bouche… probablement pour écouter deux fois plus qu’on parle 🙂 ? Ensuite…? Tout au long de ce processus, on pourrait aussi essayer de dissocier l’enfant de ce qu’il fait, éviter de l’étiqueter comme « un bébé à bras », « un autiste », « un ti-bébé à sa maman », « le surdoué »,  » la braillarde « , « la TDAH », « un paquet de nerfs « , « notre grande timide » et tout le reste. Dissocier l’enfant de son comportement, c’est lui dire: « Toi, comme être humain, je t’aime « tout simplement » et ça, c’est coulé dans le béton 🙂 .  Cependant, mordre ton frère, ce n’est pas la bonne façon de lui dire qu’il t’embête… »

Étiqueter, c’est comme porter des œillères – ça devient plus difficile de voir autre chose et pour cet être humain, petit ou grand, l’étiquette devient un carcan.  Je ne  peux m’empêcher de penser aussi aux étiquettes qu’on donne parfois aux mamans, aux papas… « une maman paquet de nerfs », « un papa jamais là », « des parents qui s’occupent pas de leur enfant comme il faut », et j’en passe. Et si, tous ensemble, nous restions centrés sur cet enfant qui essaie, à sa façon bien à lui, de nous dire ce qui se passe en lui…, si nous restions centrés sur cette maman, sur ce papa qui essaie, du mieux qu’il peut, d’aider son enfant.  Peut-être qu’en restant centrés sur cet être humain, nous pourrions le regarder avec admiration et avec respect… Alors, un lien de confiance pourrait probablement mieux se tisser et devenir porteur d’un mieux être pour les petits et les grands autour de nous…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.