Saviez-vous que… /8

Core Curriculum, chapitre 23, immunologie, maladie infectieuse et allergie

L’allaitement et le lait humain comblent l’écart entre l’immunité que bébé acquiert via la placenta de sa maman et le moment où le système immunitaire de l’enfant est solide et fonctionnel (vers 3-4 ans).

  • Dans la nature, le bébé humain est le seul mammifère qui a du colostrum (1er lait) sur une aussi longue période.
  • Le lait humain assure le développement et la maturation du système immunitaire de l’enfant, incluant une meilleure réponse à l’immunisation qu’il reçoit.
  • Le lait humain contribue à la croissance et à la maturation optimales des systèmes digestif, respiratoire, urinaire du bébé.
  • Le lait humain améliore le développement cognitif et neurologique de bébé.
  • Le lait humain réduit les risques, pour bébé, qu’il soit atteint de maladies chroniques.
  • Le lait humain protège le bébé contre les infections, il stimule son système immunitaire.
  • Le lait humain contribue à réduire la disponibilité des nutriments aux microbes.
  • Si maman est malade, bébé peut l’être moins ou ne pas l’être du tout.
  • L’allaitement est bénéfique pour maman:  son système reproducteur est au repos, ses réponses au stress sont modulées (entre autres grâce à l’hormone ocytocine sécrétée pendant l’allaitement).  De plus, une maman qui allaite voit ses risques d’être atteinte de plusieurs cancers diminués.

Les enfants non allaités sont plus à risques d’avoir des infections et des maladies. Les agents antimicrobiens, anti inflammatoires et immuno modulateurs du lait maternel sont multi fonctionnels, agissent en synergie et compensent pour les délais dans le développement du système immunitaire de l’enfant.

L’allaitement est hautement protecteur contre les allergies: il retarde leur apparition et diminue les symptômes.

L’allaitement est rarement contre indiqué dans les situations où maman est atteinte d’une maladie ou prend une médication – il devient alors très important pour maman de contacter un professionnel de la santé spécialisé en lactation.

  • La plupart des bactéries sont bloquées.
  • Même une bactérie hautement pathogène comme la syphilis ne survit pas dans le lait humain.
  • Présentement, on ignore si la bactérie causant la maladie de Lyme survit sous forme infectieuse dans le lait humain.
  • Plusieurs fragments de virus peuvent apparaitre dans le lait humain: ils agiraient comme vaccin contre une maladie spécifique.
  • Le lait humain contient des composantes spécifiques contre certaines infections virales.
  • Il y a certaines situations où une maman infectée devrait être isolée de son bébé: infection influenza H1N1, tuberculose active, varicelle.  Cette maman peut et devrait donner son lait à son bébé afin de le  protéger contre cette infection.
  • Si une maman a une lésion d’herpès sur un sein, la séparation de maman-bébé peut être appropriée jusqu’à ce que la lésion soit sèche.  Un lavage des mains rigoureux, couvrir les autres lésions afin d’empêcher bébé d’y toucher sont des mesures appropriées.
  • Les seins de maman et la bouche de bébé sont en étroit contact.  Advenant une infection à candida, une infection à streptocoque de la gorge, maman et bébé ont besoin d’être traités simultanément.  L’allaitement peut continuer pendant le traitement.

Les contre indications à l’allaitement sont rares.  Une maman peut recevoir les vaccins donnés à un adulte, entre autres, le virus inactivé de la polio.  Il est déconseillé aux parents du bébé de recevoir la vaccination contre la variole.  Si maman fait une mastite, il est recommandé qu’elle continue et/ou augmente l’allaitement d’autant plus qu’une stase du lait pourrait empirer sa situation.

Un bébé n’est jamais allergique au lait de sa mère car bébé et maman partagent au moins 50% du même bagage génétique.  Une préparation commerciale pour nourrissons (PCN) dite « hypoallergique » signifie que 90% des individus ne seront pas allergiques à cette préparation.  Entre 17% et 47% des enfants allergiques au lait peuvent avoir une réaction allergique au soya. Il n’est donc pas recommandé d’utiliser une PCN au soya chez un bébé qui  souffre d’une allergie à la PCN au lait de vache.  Introduire des aliments solides avant 15 semaines serait associé à un taux plus élevé de maladies respiratoires et d’eczéma.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande de donner au bébé jusqu’à 6 mois.  Dans l’ordre:

  1. allaitement direct, de la maman à son bébé
  2. donner au bébé le lait de sa maman
  3. donner au bébé le lait d’une autre maman (prudence… dans ce cas, il y a de nombreuses recommandations à suivre avant de donner à un bébé du lait d’une autre maman)
  4. donner au bébé du lait humain pasteurisé, d’une banque de lait (au Québec, Héma Québec tient une banque de lait; les mamans donneuses de lait et leur lait sont testés puis le lait est pasteurisé avant d’être donné à un bébé qui naît prématurément)
  5. donner au bébé une préparation commerciale pour nourrissons (PCN)
    1. faite avec du lait de vache
    2. faite avec des plantes
  6. si un bébé démontre une réaction allergique à la formule hydrolysée, il pourrait avoir besoin d’être nourri avec une formule d’acides aminés dérivés.

L’OMS rappelle que les bébés qui reçoivent une PCN sont plus à  risque de souffrir de maladies du système gastro-intestinal, du système respiratoire, du système urinaire.  De plus, ces bébés auront une réponse déficiente à l’immunisation qu’ils recevront.

La composition du cerveau des bébés qui reçoivent la PCN est différente: ces bébés reçoivent, entre autres, moitié moins d’acide docosahexaénoïque (DHA) que les bébés allaités.  Les bébés qui reçoivent de la PCN peuvent avoir…

  • acuité visuelle différente
  • quotient intellectuel diminué
  • performance scolaire affaiblie
  • risque accru de dysfonction neurologique
  • risque accru de trouble spécifique du langage
  • taux plus bas de DHA dans les matières grise et blanche du cerveau (coordination des mouvements et de l’équilibre)
  • risque accru de sclérose en plaque

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.