Saviez-vous que…/5

Core Curriculum, chapitre 20, la nutrition du bébé allaité, traduction libre

Le lait humain pour un bébé humain… à l’exception de la vitamine D, le bébé humain a tout ce dont il a besoin durant les 6 premiers mois.

  • La consommation moyenne des différents nutriments (à l’exception de la vitamine D) est valable pour un enfant né à terme, en santé, d’une maman bien nourrie.  Ce bébé est allaité exclusivement les 6 premiers mois et continue de recevoir du lait maternel avec l’introduction des solides à 6 mois.
  • 0-6 mois: les besoins nutritifs sont basés sur la concentration des nutriments contenus dans le lait maternel; bébé prendrait environ 780ml /jour lait maternel;
  • pendant la période d’allaitement exclusif, 0-6 mois, la consommation de lait maternel augmente rapidement durant le premier mois puis continue à augmenter de façon beaucoup plus modérée jusqu’à 6 mois.
  • les déficiences en vitamines sont rares chez l’enfant allaité sauf si sa maman a une diète déficiente; ces bébés sont alors à risque de manquer de vitamines A, riboflavine, vitamine B6 et vitamine B12.
  • entre 6 et 12 mois, bébé prendrait environ 600 ml/jour de lait maternel; le fer et le zinc bien dosés sont importants pour la bonne croissance du bébé.

Les aliments complémentaires introduits à 6 mois doivent rapidement contenir du fer et du zinc car les besoins en fer et en zinc du bébé augmentent pendant que le contenu en fer et en zinc du lait maternel diminue.

Les recommandations:  allaitement exclusif pour les 6 premiers mois de vie puis introduction d’aliments complémentaires à 6 mois tout en continuant un allaitement à la demande jusqu’à 2 ans et au-delà.

Il n’est pas suggéré d’attendre plus que 6 mois pour introduire les aliments complémentaires car le bébé serait plus à risque de souffrir de carences.

Le goût se développe très tôt dans la vie (dès la vie fœtale).  En conséquence les aliments sucrés, salés, les aliments à riches en énergie et pauvres en éléments nutritifs de même que les boissons sucrées devraient être évités.

Certains comportements de l’adulte pour être associés à l’excédent de poids (voire obésité) chez l’enfant:

  • contrôle excessif de l’adulte en forçant l’enfant à manger, à finir son assiette.
  • contrôle total de l’enfant
  • adulte non impliqué auprès de l’enfant pendant les repas

Textures appropriées: vers 6 mois, l’enfant mangera les aliments de la famille en purée et écrasés à la fourchette.  Vers 8 mois, il pourra prendre des petites bouchées avec ses doigts et vers 12 mois, il devrait manger comme les autres membres de la famille.  Il y aurait une fenêtre d’opportunité pour introduire les aliments grossièrement écrasés: vers 10 mois.  Au-delà de cet âge, l’enfant risque d’avoir des difficultés d’alimentation.  Avant 4 ans, on évitera les aliments à risque d’étouffement: hot dog, noix, raisins, carottes crues, maïs soufflé et bonbons.

Hygiène: le lavage des mains est approprié avant de préparer et de manger les aliments.  Les aliments doivent être conservés selon les recommandations.  L’utilisation de contenants, d’ustensiles, de surfaces propres est recommandée

Les recommandations:

  • au début, l’enfant devrait être nourri à la cuiller, doucement, sans se presser;
  • à mesure que l’enfant vieillit, l’adulte assiste l’enfant;
  • l’adulte est sensible aux signes de faim et de satiété de l’enfant
  • les distractions devraient être bannies pendant les repas: pas d’écran et la famille assise ensemble;
  • les repas devraient être des moments d’apprentissage et de joie; l’adulte devrait parler avec l’enfant et échanger des regards yeux dans les yeux.
  • 6-8 mois: 2-3 repas avec des aliments complémentaires;
  • 9-24 mois: 3-4 repas avec 1-2 collations
  • l’alimentation devrait être variée afin de s’assurer que tous les besoins nutritifs de l’enfant soient comblés, incluant des sources de protéines (viande, volaille, poisson, œufs), fruits et légumes riches en vitamine A, gras essentiels facilitant l’absorption des vitamines lipo solubles (lipo = gras) et procurant de l’énergie.
  • les suppléments vitaminiques, les aliments complémentaires fortifiés peuvent être donnés à l’enfant, sur recommandation d’un professionnel de la santé.
  • offrir un aliment à la fois et attendre 3-5 jours avant d’introduire un nouvel aliment.
  • allergies?  il n’y a pas d’évidence que retarder au-delà de 6 mois l’introduction des solides aurait un effet protecteur pour l’enfant – l’exposition à des traces d’aliments induirait plutôt la tolérance.
  • maladie cœliaque? introduire de petites quantités d’aliments contenant du gluten (blé, orge et seigle) avant 7 mois, pendant que l’allaitement de l’enfant réduirait les risques de ces maladies.
  • le sucre et le sel ne devraient pas être ajoutés aux aliments de l’enfant; on privilégiera plutôt l’ail, la vanille, la cannelle, le citron et d’autres épices.
  • maladie: un enfant malade mange moins et la quantité de liquides qu’il boit devrait être augmentée.  Si l’enfant est allaité, lui offrir le sein plus souvent.  Après la maladie, fournir à l’enfant tous les aliments dont il a besoin pour reprendre le poids et les nutriments perdus.

Liquide:

  • le lait humain contient environ 87% d’eau;  le bébé humain 0-6 mois a tout ce qu’il faut et il n’est pas nécessaire d’ajouter d’autre boisson/eau même quand il fait très chaud (il suffit alors de l’allaiter plus souvent)
  • les besoins adéquats en liquide (lait maternel, boissons et aliments):
    • 7-12 mois = 800 ml/jour
    • 1-3 ans = 1300 ml/jour
    • 4-8 ans = 1700 ml/jour
  • la fièvre, la diarrhée et l’exposition à la chaleur augmentent les pertes de liquides.
  • être mal hydraté peut causer de la déshydratation;
  • trop prendre de liquide peut causer de l’hypo natrémie (hypo = bas + natr = sodium + émie = dans le sang)

Boissons

  • Le lait de vache ne devrait pas être donné à un enfant de moins de 12 mois car il ne contient pas les nutriments nécessaires à la croissance rapide d’un enfant entre 0 et 12 mois.  Quand il est introduit, on doit alors privilégier le lait de vache entier, non réduit en matières grasses.
  • Jus de fruits: pas avant 6 mois; Core Curriculum parle de limiter la consommation de jus à 4-6 on/jour chez les enfants de 6 mois à 6 ans… personnellement, je trouve que c’est beaucoup trop… Un enfant qui a soif, entre les repas, devrait boire de l’eau.  Si maman et papa sortent le champagne, l’enfant peut avoir droit à un peu de jus 🙂  À part cela, pourquoi ne pas privilégier le fruit plutôt que le jus…?
  • Le thé, le café, les boissons sucrées devraient être évitées.

Nitrate: il y a risque d’empoisonnement au nitrate quand l’eau contaminée est utilisée pour préparer la préparation commerciale pour nourrissons.  Les nitrates peuvent être présents dans les fèves vertes, les carottes, les courges, les épinards, les betteraves – ces aliments ne devraient pas être donnés à un enfant de moins de 3 mois.  Ceci étant dit, il n’y a pas de risque à donner ces aliments à un enfant de plus de 6 mois.  Les bébés allaités dont maman prend de l’eau avec nitrate n’est pas à risque car le contenu en nitrate de l’eau ne se concentre pas dans le lait maternel.

Nutriments requis:

Supplément vitaminique pour un enfant?  Règle générale, non.  Si maman-papa croient que l’enfant souffre d’un manque quelconque, ils doivent consulter et offrir un supplément recommandé à leur enfant.

Vitamine D: oui, pour tous les enfants, à partir de quelques jours après la naissance.

Enfant végétarien: B12 en supplément? Vitamine D, oui.  Zinc?  Apport en protéines adéquat?  Introduction du lait de soya non réduit en matières grasses et fortifié après 12 mois.

Acide docosahexaenoïque (DHA): acide gras polyinsaturé à longue chaîne, omega 3, essentiel pour le développement du cerveau et l’acuité visuelle jusqu’à 2 ans.  Le taux dans le lait maternel varie selon la diète de maman.  Les aliments contenant DHA: jaune d’œuf, poulet, poisson.

Protéines:

  • 1-3 ans, 5-20% des calories totales sont dérivées des protéines
  • les requis en protéines par kilogramme de poids du bébé décroissent avec l’âge.
  • le lait humain fournit environ 0,9g protéine/100 ml
  • les protéines complètes viennent de sources animales et contiennent les 9 acides aminés indispensables: viande, volaille, œufs, poisson, lait, fromage et yogourt.
  • les protéines incomplètes viennent de sources végétales et sont déficitaires en 1 ou l’autre des acides aminés essentiels: légumes, farines, noix, graines, légumes;
  • les acides aminés doivent être présents afin d’assurer un bon équilibre dans l’utilisation des protéines.
  • Une déficience en protéines peut affecter le cerveau et ses fonctions, la défense immunitaire, les fonctions intestinales et la perméabilité intestinale;

Vitamines:

  • vitamines B, folate et B12:  la vitamine B12 se retrouve principalement dans les aliments d’origine animal;  une déficience en B12 peut se manifester entre 4 et 8 mois chez le bébé dont maman est végétarienne; ces enfants doivent donc recevoir un supplément en B12 approprié à leur âge.
  • vitamine C: agit comme anti oxydant et aussi comme co facteur dans les processus hormonaux et enzymatiques; favorise l’absorption du fer.
  • vitamine D: santé des os, favorise l’absorption du calcium et du phosphore; cette vitamine a des récepteurs dans la plupart des cellules et des tissus du corps; cette vitamine est synthétisée dans la peau à travers l’exposition aux rayons ultraviolets B du soleil; si maman prenait des doses élevées de vitamine D, probablement que son lait en contiendrait suffisamment pour que son bébé ne soit pas déficitaire;  bébé doit commencer à prendre la vitamine D quelques jours après sa naissance.

Minéraux

  • Fer: bébé utilise ses réserves en fer de la naissance durant ses 4-6 premiers mois de vie.  80% du fer présent chez le nouveau-né à terme est reçu durant le 3e trimestre de grossesse – donc, un bébé né avant terme, un bébé malade est plus à risque de souffrir d’un manque de fer non seulement à cause des semaines de gestation en moins mais aussi à cause de sa croissance accélérée hors du ventre de maman.  Les réserves en fer du bébé sont diminuées si sa maman souffre d’anémie, d’hypertension avec retard de croissance in utero, de diabète et si sa maman fume.  Retarder de 30-120 secondes le clampage du cordon ombilical à la naissance augmenterait le fer chez bébé à 2-3 mois. L’absorption du fer dans le lait maternel et de 20-50% tandis que l’absorption du fer dans la préparation commerciale pour nourrissons est de 4-20%.  Une déficience en fer peut augmenter l’absorption du plomb et augmenter les risques de déficits neurologiques et développementaux.  Il est recommandé d’introduire rapidement la viande (excellente source de fer et de zinc) comme aliment complémentaire chez le bébé de 6 mois.
  • Zinc: déficience en zinc va souvent de paire avec une déficience en fer.  Le lait maternel comble les besoins en zinc du bébé pendant les 6 premiers mois.  La viande est une excellente source de zinc pour le bébé de plus de 6 mois.  La biodisponibilité du zinc est plus grande dans le lait maternel que dans le lait de vache.
  • Calcium: plus de 99% du calcium du corps est stocké dans les os et dans les dents, le reste servant à la contraction et la dilatation des vaisseaux, à la contraction des muscles, à la sécrétion des glandes, à la transmission des neurones. Les produits laitiers de même que le chou, le brocoli sont de bonnes sources de calcium.  Si les produits laitiers ne font pas partie de l’alimentation du bébé durant la transition vers les aliments solides, il serait difficile pour cet enfant d’avoir tout le calcium dont il a besoin.
  • fluor: pour la santé des os et des dents (évite la carie); la principale source est l’eau fluorée – les enfants de plus de 6 mois auront besoin d’un supplément de fluor si l’eau de la ville où ils demeurent n’est pas fluorée.

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.