Pour allaiter, ça prend…

Pour allaiter, ça prend… un bébé, une maman qui nourrit bébé…  un papa qui « nourrit » maman, des grands-parents qui « nourrissent » papa et sa nouvelle famille.  La nourriture dont il est question ici, c’est une nourriture d’amour et de santé.

Aujourd’hui, j’ai eu l’idée de vous parler de trois éléments de l’allaitement : le coussin d’allaitement, la crème APNO, le tire-lait.  Pourquoi?  Parce qu’il m’arrive souvent de retrouver ces trois éléments impliqués dans un allaitement difficile.

Nous sommes jeudi.  Une maman m’appelle : elle a accouché le dimanche précédent.  Elle a quitté l’hôpital le mercredi avec de la douleur, des plaies aux mamelons, la crème All Purpose Nipple Ointment (APNO) et son bébé 🙂 ….  Lors de notre rencontre le jeudi, maman m’explique qu’elle met la crème APNO depuis la naissance de son bébé, plusieurs fois par jour, sur chaque mamelon, avec ses doigts.  Depuis la veille, le mercredi, la plaie d’un mamelon fait tellement mal qu’elle exprime du lait de ce sein avec un tire-lait électrique simple et elle donne ce lait à son bébé avec un tube à l’autre sein.  J’invite maman à s’installer pour allaiter.  Elle s’assoit dans une chaise/un fauteuil, elle met le coussin d’allaitement sur ses genoux et elle dépose bébé sur le coussin.  Elle penche son corps vers bébé.  Elle se crispe juste à l’idée que bébé prenne son sein et son mamelon crevassé, croûté.

Le coussin d’allaitement : J’invite papa à regarder maman et bébé… bébé est plus haut que le sein de maman.  Pour cette maman, assise dans ce fauteuil/cette chaise, le coussin n’était pas nécessaire et  peut-être même qu’il contribuait, en partie, à la douleur ressentie par cette maman.  J’ai aidé maman:  elle s’est inclinée vers l’arrière, son bébé était sur elle, son nez vers le mamelon de maman.  Avec son bras, maman entourait le corps de son bébé, une main sur ses fesses. Pour son confort, j’ai roulé une couverture sous le bras qui tenait bébé. La douleur a baissé, de ce côté puis de l’autre ensuite. En prime, maman avait une main libre pour prendre une collation avec des protéines…

Donc, oui, le coussin d’allaitement, dans des circonstances bien précises…

La crème APNO : De plus en plus de mamans quittent l’hôpital avec des plaies, de la douleur ET la crème All Purpose Nipple Ointment, APNO. Cette crème est composée d’un antibiotique, d’un antifongique, d’un corticostéroïde.  Oui, c’est une bonne idée de donner une prescription à maman lors de son congé de sorte qu’elle n’est pas obligée de re-consulter avec un nouveau-né.  Par contre, je crois qu’il faut utiliser cette crème à bon escient.

  • D’un côté, je considère cette crème  comme une paire de béquilles utilisée le temps de réparer les blessures – cette crème n’est pas magique. Il faut que maman trouve l’aide nécessaire pour que la prise soit efficace et donc, sans douleur… et si maman n’a plus de douleur, que ses plaies guérissent, la crème ne sera plus nécessaire.
  • L’autre facteur bien important, c’est que cette crème, ce n’est pas rien… Avez-vous remarqué que Polysporin© contient maintenant trois antibiotiques…?  La résistance des bactéries aux antibiotiques, c’est donc bien réel… À voir l’utilisation fréquente de cette crème APNO, je me demande toujours à quel moment elle ne sera plus efficace et ce qu’on devra utiliser à la place…
  • Avant d’essayer la crème APNO, qu’est-ce qu’on a fait…?  Dans l’article « Interventions for treating painful nipples among breastfeeding women » (2014), Dennis CL, Jackson K, Watson J, pages 31 et 32, parlent de l’efficacité du lait maternel sur les mamelons blessés…
  • La meilleure façon de nettoyer une plaie, c’est avec de l’eau et du savon et aussi l’action mécanique de frotter.  C’est valable pour les plaies aux mamelons… ces plaies doivent être lavées, sous la douche quotidienne, et être bien asséchées par la suite.
  • Si maman met une crème sur ses mamelons, je suggère toujours qu’elle utilise un coton-tige pour prendre la crème, plutôt que son doigt, simplement pour éviter une contamination.
  • Si maman a une plaie à un mamelon, je lui suggère d’utiliser une compresse d’allaitement jetable et de la changer souvent.

Donc, oui, la crème APNO, peut-être après avoir essayé d’autres solutions…?

Le tire-lait : Maman avait tellement de douleur qu’elle exprimait le lait d’un sein et donnait celui qui était moins endommagé.  Elle faisait cela presque depuis la naissance du bébé. Cette maman avait beaucoup de lait, ses seins étaient gorgés de lait.

  • Le tire-lait, c’est un excellent outil… pour le lait… Pendant la phase du colostrum, il est suggéré d’exprimer le colostrum avec les mains car on risque de perdre les quelques gouttes de colostrum, très collant, dans la tuyauterie du tire-lait.  Ensuite, si bébé est malade, qu’il ne peut prendre le sein immédiatement, le tire-lait est l’outil approprié et ce serait une excellente idée que maman soit accompagnée dans cette situation difficile.
  • Quand une maman exprime du lait pour son confort, je privilégie l’expression manuelle : maman peut palper son sein, le masser, mettre la force appropriée pour éviter de se blesser.  En prime, ce qu’elle exprime avec ses mains, c’est souvent la « bonne quantité » pour se sentir moins engorgée et elle évite peut-être de créer une plus grande production de lait en se branchant au tire-lait.  En plus, nos mains nous suivent partout.  Bien sûr, ça prend de la pratique pour devenir habile à exprimer du lait avec ses mains… et oui, je connais des mamans qui réussissent à exprimer du lait avec leurs mains, avec de la pratique et des trucs pour faire monter l’hormone ocytocine dans leur corps.

Donc, oui, le tire-lait, dans des circonstances bien précises…

Donc, pour allaiter, ça prend… un bébé, une maman qui nourrit bébé…  un papa qui « nourrit » maman, des grands-parents qui « nourrissent » papa et sa nouvelle famille.  La nourriture dont il est question ici, c’est une nourriture d’amour et de santé. Avant d’utiliser des outils, ce serait peut-être approprié de regarder dans le village: il y aurait peut-être une personne qui pourrait accompagner la nouvelle famille dans ses premiers pas sur le chemin de la vie…  Moi, je suis disponible pour vous… contactez-moi 🙂

1990-07-15 Louise, CA, JF

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.