La deuxième nuit de votre bébé

Vous avez survécu à vos 24 premières heures en tant que nouvelle maman. Peut-être avez-vous déjà d’autres enfants, mais vous êtes néanmoins, une fois de plus, une nouvelle maman. Votre bébé vivra maintenant sa deuxième nuit.

Tout à coup, votre nouveau-né découvre qu’il n’est plus dans l’univers chaud et douillet, mais un peu à l’étroit de votre utérus où il a passé les 8 ½ ou 9 derniers mois – et il a PEUR! Il n’entend plus les sons qui lui étaient familiers tels que votre rythme cardiaque, les bruissements du placenta et les autres gargouillis apaisants comme ceux de vos poumons ou de vos intestins. Au lieu de cela, il se retrouve seul dans un berceau, vêtu d’une couche et d’une camisole, emmaillotté dans une couverture et avec un chapeau en prime ! Toutes sortes d’inconnus le manipulent et il n’est pas encore habitué aux nouveaux bruits, aux nouveaux sons, à la lumière, ni aux odeurs. Mais il connaît maintenant parfaitement bien une chose : sa voix ! À chaque fois que vous le retirez du sein après la tétée et qu’il s’est endormi blotti contre vous, il proteste haut et fort!

En fait, à chaque fois que vous le remettez au sein, il se calme, il tète quelques instants et se rendort. Dès que vous essayez de le remettre au lit, il se remet à pleurer et cherche encore le sein ; une situation qui vous semble interminable. Bien des mères s’imaginent alors qu’elles n’ont pas suffisamment de lait ou que celui-ci n’est pas bon et que leur bébé crève littéralement de faim ! Mais il n’en est rien. Votre bébé a tout simplement envie d’être au sein car c’est l’endroit où il se sent le plus confortable et qui ressemble le plus à sa « maison», c’est à dire la vie intra-utérine qu’il a connue. Et il semble bien que ce réflexe soit universel chez les bébés, car des consultantes en lactation du monde entier ont constaté la même chose.

Sachez que ce type de comportement est susceptible de se produire parfois lorsque vous serez à la maison. Ne vous laissez surtout pas décourager, les bébés adorent énormément se blottir contre la poitrine de leur maman.

Que faire alors? Lorsque votre bébé s’endort après la tétée, brisez délicatement la succion et glissez doucement votre mamelon à l’extérieur de sa bouche. Bougez-le le moins possible et laissez sa tête s’appuyer contre votre poitrine. N’essayez pas non plus de lui faire passer un rot et laissez-le plutôt aller dans un sommeil profond. À ce moment-là, il ne sera pas dérangé par le mouvement et vous pourrez le mettre au lit. Le sommeil du bébé débute avec un cycle de sommeil agité pour ensuite se poursuivre avec un cycle de sommeil profond. Ces deux cycles se produisent en alternance à toutes les demi-heures environ. Une fois au lit, si votre bébé recommence à chercher le sein et semble vouloir téter, laissez-le faire ; c’est sa manière à lui de se réconforter.

Voici un autre petit truc très utile. Dans l’utérus, les mains de votre bébé étaient libres et il pouvait sucer son pouce ou ses doigts à volonté. Puis tout à coup, il n’y a plus accès parce qu’on lui a mis des mitaines et il ne peut plus éprouver le même réconfort. Les bébés ont besoin de toucher et de sentir. Ses petites mains sur vos seins permettront d’augmenter votre taux d’oxytocine et d’accroître ainsi votre production de lait. Alors, enlevez-lui donc les mitaines et desserrez sa couverture afin qu’il ait accès à ses mains. Ne craignez pas qu’il s’égratigne et même s’il le fait, cela guérira très rapidement. Il ne faut pas oublier qu’il avait déjà des ongles à l’intérieur de votre utérus et qu’il n’avait pas de mitaines !

© 2003 Jan Barger RN, MA, IBCLC / Consultante en lactation / Lactation

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.