Maire et mĂšre…😊

 

Dans l’actualitĂ©, cette semaine, il a Ă©tĂ© question de l’insatisfaction des MontrĂ©alais envers leur nouvelle « maireÂ Â»Â đŸ˜Š, ValĂ©rie Plante.   Quelques jours plus tard, monsieur Ferrandez a parlĂ© d’« amateurisme » à propos de la promesse faite en campagne Ă©lectorale de gel des taxes Ă  la ville.  En rĂ©ponse Ă  ce commentaire, madame Plante a vantĂ© le travail d’équipe, l’union des forces de chacun, puis elle a affirmĂ© « La personne qui est Ă  la tĂȘte de la ville de MontrĂ©al, c’est moi, c’est ValĂ©rie Plante (
) ».

 

Loin de moi l’idĂ©e de me lancer dans un dĂ©bat politique, ce qui a Ă©tĂ© promis en campagne, les livres pas ouverts, le dĂ©ficit, et tout le reste.  Je m’attarde plutĂŽt au fait que madame Plante a pris une dĂ©cision « impopulaire » et elle a tenu le cap (encore lĂ , c’est factuel, pas politique 😊).  Je pense Ă  la vie d’un parent
 moi, comme mĂšre, il m’est arrivĂ© (plus d’une fois) de prendre une dĂ©cision qui serait « impopulaire » – je le savais Ă  l’avance.  Cette dĂ©cision-lĂ , elle Ă©tait prise en Ă©quipe, avec mon partenaire-parent.  Ensemble, nous croyions au plus profond de nous, avec tout notre amour,  que cette dĂ©cision Ă©tait nĂ©cessaire voire mĂȘme essentielle pour un de nos enfants dans une situation bien prĂ©cise Ă  un moment bien spĂ©cifique.  Et j’imagine que vous aussi, ça vous est arrivĂ© (ou ça vous arrivera?) de prendre une dĂ©cision « impopulaire » qui s’imposait pour un enfant que vous aimez plus que tout.  C’est ça aussi ĂȘtre parent
 s’affirmer dans son rĂŽle de parent, assumer son rĂŽle de leader, un « leadership empreint d’équidignité », comme le dit Jesper Juul.  Être parent, c’est prendre ses responsabilitĂ©s


(
 ) la responsabilitĂ© personnelle est l’un des phĂ©nomĂšnes les plus systĂ©miques que nous connaissons.  Qu’elle ait un caractĂšre « systĂ©mique » signifie qu’elle a une trĂšs grande influence sur nos relations proches – que nous l’endossions ou non d’ailleurs.  De mĂȘme, le fait qu’une personne assume sa propre responsabilitĂ© est bĂ©nĂ©fique Ă  l’ensemble de la famille. (
) (pages 77-78)

En famille, la dynamique entre les personnes est telle que si nous prenons des dĂ©cisions dĂ©fensives – c’est-Ă -dire des dĂ©cisions pour Ă©viter quelque chose – nous finirons toujours par obtenir Ă  terme ce que nous cherchions Ă  Ă©viter.  Les conflits sont inĂ©vitables et ne peuvent qu’ĂȘtre repoussĂ©s Ă  plus tard.  Le contraire d’une dĂ©cision dĂ©fensive est une dĂ©cision pleinement responsable. (page 82)

Source: Jesper Juul (2017 pour l’édition française), La vie en famille – renouveler les valeurs fondamentales du vivre-ensemble, Ă©ditions Fabert.

À travers les hauts et les bas de la vie, fort probablement qu’une dĂ©cision « impopulaire » prise en Ă©quipe maman-papa devient moins pĂ©nible/difficile Ă  porter parce qu’elle repose sur 2 paires d’épaules
   Dans une famille, je crois aussi que chacun, du plus petit au plus grand, se porte mieux/se sent davantage en sĂ©curitĂ© quand maman-papa forment une Ă©quipe


Image à la une: http://www.tvanouvelles.ca/2017/11/16/jour-dassermentation-a-montreal, 2018-02-08

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icĂŽne pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.